Quel logiciel emailing ou autorépondeur choisir ? Le guide ultra complet

Quel Logiciel emailing ou autorépondeur choisir ? Le guide ultra complet

L’avenir de votre business va dépendre du choix de votre logiciel emailing ou autorépondeur. Votre mailing liste est le coeur de votre business modèle. C’est votre fond de commerce digital, la pierre angulaire de tout votre développement web et présentiel ! Votre logiciel emailing vous permet de collecter les coordonnées email de vos prospects (votre mailing liste), puis de les relancer par message mail lorsque vous voulez les informer rapidement : nouvel article, nouveau webinaire, sortie de produits, promotions flash, sortie d’un livre, inscription à vos stages et à vos ateliers, etc. C’est donc un élément crucial de votre stratégie marketing email et de l’avenir de votre entreprise.

Ma passion est d’accompagner les pédagogues qui souhaitent transmettre et monétiser leur expertise et leur savoir-faire sur internet. Je vais donc aborder la thématique du choix du logiciel emailing sous l’angle de la vente de cours et de formations en ligne. Même si ces concepts sont tout aussi vrais pour l’ecommerce, ce n’est pas mon cœur de cible.

Depuis 2009, j’ai testé la plupart des solutions pour envoyer des messages en masse, et aujourd’hui je vous fais part du fruit de mes recherches. Voici les critères pour choisir votre plateforme emailing avec soin…

Dans cette vidéo, je vous explique plus en détail chaque point de l’article :

Table des matières :

Définition logiciel emailing autorépondeur

Un logiciel emailing permet de faire de l’envoi automatique de courrier électronique à votre liste de contacts email ou liste de diffusion. Il s’agit le plus souvent d’un service en ligne qui permet de collecter un fichier de clients potentiels (aussi appelés prospects), puis d’envoyer des messages de masse par email à tout ou partie de votre liste de prospects. On appelle également ce type de logiciel un autorépondeur, du terme Anglais Autoresponder. On parle également de CRM (voir définition ci-dessous).

Mailing liste : liste de diffusion, liste de contacts mail. Il s’agit de la base de données de l’ensemble des contacts que vous avez collectés. La mailing liste est au cœur de votre stratégie de marketing email.

CRM : Customer Relationship Management (Gestionnaire de relation client). Il s’agit d’une application informatique qui permet de gérer la communication avec vos clients, en assignant des notes et des tâches aux différentes personnes. Ainsi les commerciaux peuvent suivre le parcours du client dans une séquence de vente ou de service après-vente. Les CRM sont plus largement utilisés dans l’industrie traditionnelle car ils possèdent des fonctionnalités avancées pour le suivi fait par des humains. Ces fonctionnalités avancées sont bien moins nécessaires pour les activités de formation en ligne ou de business 100% en ligne.

Pourquoi utiliser une solution emailing ou autorépondeur ?

Vous devez utiliser une application professionnelle pour votre logiciel emailing pour des raisons de limitations des boites mail personnelles, d’obligations légales, et de stratégie commerciale plus performante.

Les limites des boites mail personnelles

Lorsque vous débutez un tout nouveau business et que vous n’avez pas encore de base de données, vous pouvez utiliser votre boite mail favorite telle que votre boite Gmail. Vous aurez d’ailleurs de meilleurs taux d’ouverture et de conversion. Il est plus facile de vendre sa solution lorsqu’on parle aux gens qui nous connaissent déjà, via une conversation personnalisée et amicale. Mais vous serez très vite limité.

En effet les fournisseurs de messagerie traditionnels tels que Gmail, Yahoo, Free ou Orange permettent d’envoyer au maximum 100 messages par heure. Vous verrez très vite les limites de ce système qui n’est pas du tout pérenne. Si vous vous entêtez, vous allez perdre beaucoup de temps et de business. Tôt ou tard il va falloir passer au niveau supérieur : le logiciel emailing.

À partir du moment où vous collectez et vous traitez des données personnelles (telles que le prénom et l’adresse mail des personnes) à des fins commerciales, vous tombez dans le cadre de la loi sur la protection de la vie privée. La directive Européenne RGPD du 28 vise à protéger le public des abus liés à la collecte et à l’échange de fichiers de données personnelles entre les entreprises.

RGPD : depuis le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données impose aux entreprises de l’union Européenne certaines règles pour protéger les utilisateurs de la collecte et de l’utilisation de leurs données à caractère personnel sans leur accord. Les personnes bénéficient maintenant d’un droit de modification, et d’effacement de leurs données.

Nous verrons plus loin dans cet article comment vous conformer à la RGPD en tant que très petite entreprise ou web entrepreneur. En particulier, vous devez demander le consentement express des personnes avant de leur envoyer un message. De plus vous devez donner la possibilité de se désinscrire avec un lien automatique en bas de chaque message que vous envoyez. Seuls une solution emailing ou un autorépondeur sont capables de faire cela de façon automatisée.

Stratégie marketing email pour améliorer vos ventes

Comme vous l’avez compris, en fait, vous n’avez pas le choix : non seulement les boites de messagerie personnelles sont trop limitatives, mais en plus vous vous devez légalement d’utiliser des applications professionnelles si vous souhaitez développer votre entreprise. Et c’est une bonne nouvelle car cela va aussi vous aider à développer une stratégie maketing email bien plus efficace, et à augmenter vos ventes et votre chiffre d’affaires.

La vente sur internet se résume à 1 seule chose : la confiance que vous porte votre visiteur. Il doit être confiant que la solution que vous proposez va répondre pleinement à ses attentes.

Je n’ai aucun doute que la solution que vous proposez est la meilleure du monde. Mais tant que votre visiteur n’en est pas pleinement convaincu lui aussi, il n’achètera pas. Et la confiance, cela se cultive, et cela prend du temps. Surtout dans une société inondée d’informations où le temps d’attention des personnes est le plus souvent réduit à quelques secondes. En marketing direct, on dit que le client potentiel doit avoir au minimum 7 points de contact avec votre message avant de se décider à acheter ou à passer à l’action : par mail, sur les réseaux sociaux, à la radio, à la télévision ou dans la presse, etc.

L’email marketing permet de faire un suivi continu avec les personnes potentiellement intéressées par votre sujet, et permet ainsi d’améliorer le degré de confiance qu’elles vous portent.

Stratégie de vente sans logiciel emailing : 99% des visiteurs s’en vont sans acheter ni laisser leurs coordonnées. Le trafic est perdu et les ventes sont faibles.

Stratégie de vente sans logiciel emailing

Stratégie de vente avec logiciel emailing : 25% des visiteurs renseignent leur adresse mail pour accéder à la ressource gratuite (ebook ou webinaire) ou achètent un produit d’appel (à moins de 50€). L’autorépondeur permet de relancer les personnes afin de communiquer sur le sujet spécifique qui les intéresse. Elles vous font confiance et achètent plus volontiers votre offre lorsque vous leur faites une proposition commerciale. Votre activité a bien plus de chances d’être rentable.

Stratégie de vente avec logiciel emailing

Question : « Oui, mais moi je ne veux pas matraquer mes clients, on reçoit déjà bien assez de spams et de pourriels comme ça ! »

Réponse : Je comprends très bien cette objection, qui est parfaitement justifiée. C’est pourquoi vous vous devez à l’excellence. Vous devrez vous dégager du lot en proposant des informations extrêmement utiles et de qualité, que vos lecteurs seront avides de recevoir et de consommer. Il ne sert à rien de faire du remplissage. Vous devez trouver le moyen d’être au service de vos clients pour les aider à résoudre de manière efficace les problèmes qu’ils rencontrent, et ainsi à obtenir des résultats pour eux-mêmes.

Question : « D’accord, mais je n’ai pas trop d’idée de message… »

Réponse : la rédaction en elle-même des messages n’est pas l’objet principal de cet article. Nous verrons cela en détail dans d’autres articles.

Le cas de Frédéric et Patricia

Frédéric a développé avec sa femme une chaine Youtube avec 4000 abonnés fidèles, passionnés de fabrication d’objets en céramique. Beau résultat, bravo.

Puis il s’est demandé comment proposer une formation en ligne et ainsi monétiser son savoir-faire. Malheureusement il n’avait pas le moyen de communiquer rapidement avec l’ensemble de ses abonnés directement sur Youtube. Impossible donc de faire un lancement pour lancer son activité. Il a donc dû mettre en place une stratégie marketing pour récupérer les adresses mail des personnes intéressées par son sujet. Il a consacré 3 mois à préparer un nouveau Programme par Abonnement payant, puis a réalisé un lancement avec seulement 160 contacts et a obtenu 32 adhérents mensuels. Un excellent début, compte tenu que la grande majorité des abonnés à sa chaîne Youtube n’ont pas encore pu être contactés.

À retenir : sans base de données, vous ne pouvez pas faire de lancement. Et sans la capacité de communiquer avec vos lecteurs rapidement, vous ne pourrez pas lancer votre activité professionnelle en ligne correctement. Il s’agit d’un passage obligé.

Délivrabilité : évitez la boite spam et l’onglet promotion

Une question qui revient souvent est « Quel logiciel emailing a le meilleur taux de délivrabilité ? J’ai un taux d’ouverture inquiétant. Mes clients me disent que mes messages arrivent dans leur boite spam ou dans leur onglet promotions. Dois-je changer de plateforme ? »

Voici quelques éléments de réponse…

Délivrabilité définition

La délivrabilité, c’est faire en sorte que vos emails soient délivrés avec succès dans la boîte de réception principale de vos contacts, pour qu’ils voient vos messages sans avoir à les chercher.

L’erreur n°1 que nous faisons tous, c’est de penser que notre autorépondeur est seul responsable de la délivrabilité de nos messages de masse. On a tendance à croire que c’est la technologie qui est responsable de la délivrabilité, et ainsi un meilleur autorépondeur aurait une meilleure délivrabilité. Malheureusement, ce n’est pas du tout vrai. Changer de plateforme ne va pas améliorer les choses car elles se valent toutes à peu près. Oui bien sûr il y a quelques bons réglages techniques à faire, mais ce n’est pas le plus dur. Pour éviter la boite spam et obtenir de meilleurs taux d’ouverture, il va falloir changer la façon dont vous écrivez vos newsletters.

C’est la faute à Gmail !

En effet les fournisseurs de messagerie numérique tels que Gmail, Yahoo, Hotmail, La Poste, Free, Orange et autres ont pour mission de protéger leurs utilisateurs des spams qui restent un fléau majeur. Gmail est en tête d’innovation et développe des algorithmes de tri de plus en plus sophistiqués qui vont essayer de déterminer si la newsletter que vous envoyez est à lire en priorité pour vos destinataires.

Gmail étudie le comportement de vos contacts comme l’ouverture, le temps passé à lire votre message, le scroll, et si la personne marque le message comme important ou non. Si votre prospect effectue des actions positives (lit le message en entier, le marque comme important, etc), Gmail placera vos messages suivants en priorité dans sa boite. Si votre contact effectue des actions négatives (n’ouvre pas le message, le marque comme spam, le déplace dans l’onglet Promotions, etc), Gmail va trier vos messages suivants comme non prioritaires. Ça, c’est pour 1 personne, un tri intelligent et personnalisé.

Maintenant il faut savoir que 40% à 50% des destinataires que vous avez dans votre mailing liste ont un compte Gmail.

46% de mes clients consultent leurs emails sur Gmail

Cela veut dire que si vous envoyez une newsletter à 5000 destinataires, Gmail voit arriver votre message sur la boite de 2500 de ses utilisateurs. Et il analyse tout ça. Imaginez : si une large majorité des personnes effectuent des actions négatives, Gmail va s’en souvenir et délivrer vos messages suivants comme moins prioritaires.

Comment améliorer vos taux d'ouverture

En résumé : plus vos messages sont ouverts, plus Gmail vous classe en prioritaire, et plus vos messages sont ouverts. À l’opposé, moins vos messages sont ouverts, et moins Gmail vous place comme prioritaire chez ses utilisateurs, et plus votre taux d’ouverture général chute. C’est une spirale descendante infernale, un cercle vicieux… ou bien un cercle vertueux si une large majorité de personnes trouvent vos messages super intéressants et consomment leur contenu avec avidité.

Si le sujet vous intéresse, vous trouverez une infographie et des explications détaillées dans l’article Taux d’ouverture : comment éviter la Boite Spam et l’Onglet Promotions, ainsi qu’une liste d’actions à mener pour contrer ce fléau.

Comment améliorer vos taux d’ouverture ?

Si vos lecteurs ne trouvent pas ou n’ouvrent pas vos messages par email, ils ne seront pas au courant des informations cruciales que vous avez à leur transmettre, et donc ils n’achèteront pas votre solution. Ce serait tellement dommage ! Il est donc essentiel pour la survie de votre activité que vos messages électroniques soient bien délivrés, que vos lecteurs ouvrent vos messages et qu’ils les lisent jusqu’au bout.

Pour cela vous devez valider quelques points techniques, et améliorer votre copywriting, c’est-à-dire votre façon d’écrire et de communiquer par messages électroniques.

Technique : faire un test adresse mail

Tout d’abord vous pouvez faire un test de délivrabilité avec l’outil gratuit mail-tester.com qui va vous indiquer votre score actuel. Suivez notre tutoriel mail-tester pour faire un test adresse mail et vérifier votre score de délivrabilité actuel et voir quels points spécifiques vous devez améliorer en priorité.

Test mail-tester mauvais 5,4

Technique : validez l’adresse IP de votre serveur de mail

Chaque serveur de courriel possède une adresse IP unique à laquelle est rattaché un taux de réputation. Vous devez vous assurer que l’adresse IP du serveur à partir duquel partent vos messages électroniques possède une bonne réputation. Pour cela vous pouvez utiliser l’outil mxtoolbox.com.

Par exemple mon site de cours en ligne est https://creer-votre-formation-en-ligne.com mais mon adresse d’expédition est [email protected] Donc je tape bessaignet.com dans le champ.

Clé DKIM : authentifiez votre nom de domaine

A priori votre plateforme d’emailing envoie vos campagnes à partir de ses propres serveurs, qui possèdent une bonne réputation. Si vous souhaitez utiliser une adresse mail personnalisée telle que [email protected], il va falloir autoriser la plateforme à envoyer des messages de votre part. Un message non authentifié veut dire que quelque part un spammeur trompe les gens en envoyant des courriels en votre nom, sans vous demander l’autorisation. Pour être sûr que le message vient effectivement de votre part, vous devez relier votre nom de domaine en lui ajoutant un code d’authentification DKIM.

DKIM : Authentification nom de domaine

Pour effectuer cette manipulation, suivez notre tutoriel validation DKIM pour authentifier votre nom de domaine.

Ces réglages sont les réglages principaux à effectuer, mais ce ne sont pas les seuls. Pour obtenir un score de 10/10 et faire remonter vos taux d’ouverture, accédez à la checklist des 28 bonnes pratiques pour améliorer la délivrabilité de vos emails et vos taux d’ouverture.

Une fois les réglages correctement effectués, vous devriez obtenir un score satisfaisant dans mail-tester.com :

Test mail-tester réussi 9,3

Taux d’ouverture satisfaisant

Question : « Comment savoir si mon taux d’ouverture est bon ? »

Ça reste du cas par cas, mais voici tout de même quelques chiffres pour savoir si vous êtes dans les clous. Plus la mailing liste est petite et plus votre taux d’ouverture moyen va être élevé. Lorsque votre mailing liste grandit, c’est normal que votre taux d’ouverture baisse.

  • En général un taux d’ouverture au dessus de 25% est très bon.
  • Un taux d’ouverture entre 12% et 25% reste très satisfaisant pour mailing listes au dessus de 20.000 destinataires
  • Si votre taux d’ouverture chute en dessous des 10%, vous devez prendre des mesures rapidement.

Taux de clic

Au delà du taux d’ouverture, il est important d’analyser vos taux de clic des liens qui se trouvent dans le corps de votre message. Le premier défi, c’est que les personnes ouvrent votre message. Le deuxième défi, c’est qu’ils cliquent sur vos liens pour aller consulter vos publications et votre page de vente. D’après mon expérience, un bon taux de clic se situe en moyenne entre 3% et 5% ou plus.

Astuce : évitez les newsletters compliquées avec 4 ou 5 propositions, et un choix de 4 ou 5 liens différents à cliquer. Trop de choix tue le choix. En webmarketing il existe une règle d’or :

1 message = 1 intention (ou sujet) = 1 action à effectuer

Dans cet état d’esprit, évitez les sujets tels que « La newsletter du mois ». Choisissez plutôt un sujet très spécifique qui parle directement aux besoins du lecteur : « Comment améliorer le taux d’ouverture de vos emails ? » Puis, dans le message, invitez à 1 seul passage à l’action. Par exemple, « Pour visionner la vidéo ‘5 astuces pour améliorer vos taux d’ouverture’, cliquez ici… » Il y a parfaite congruence entre l’idée principale énoncée dans le sujet du message et l’action à effectuer pour en savoir plus.

Également il est recommandé d’avoir 2 ou 3 liens maximum par message courriel : 1 lien en texte + 1 image cliquable (associée au même lien). Dans cet exemple, le corps du message ne contient que 2 liens, l’un en texte, l’autre dans l’image. Ils pointent tous les deux vers la même page :

Nombre de liens dans un message email.

Choisir un service gratuit ou un service payant ?

Il y a un dicton en marketing digital : « quand c’est gratuit, c’est toi le produit ! »

En d’autres termes, si vous payez pour accéder à l’outil, vous êtes le client, et l’outil est à votre service. C’est ce qui leur permet de payer leurs salariés et de continuer à développer une solution innovante. Par contre si l’outil est entièrement gratuit (au delà de la période d’essai), c’est qu’ils se servent des données collectées auprès de leurs utilisateurs, et vous êtes à leur service.

La plupart du temps, lorsque l’autorépondeur est gratuit, c’est qu’ils utilisent les bases de données que vous récoltez pour s’en servir pour eux-mêmes ou les revendre à d’autres sociétés. Vérifiez bien.

C’est pourquoi dans la liste des solutions emailing recommandées ci-dessous, vous ne trouverez que des solutions payantes. Il est primordial pour votre business que les adresses que vous collectez ne soient transmises à personne d’autre. Sinon vous allez très rapidement perdre la confiance de vos clients, et cela va ruiner votre réputation digitale et votre business.

Cela ne paraît pas comme ça lorsqu’on envoie un simple courriel à la main, mais l’envoi de courriels est un métier très complexe, qui coûte très cher en termes de technologie pour les entreprises qui assurent ce service de manière fiable. Alors respectez leur travail.

Et pourquoi ne pas installer un plugin d’emailing WordPress ou newsletter WordPress ?

Il est vrai que si vous installez un plugin d’emailing WordPress sur votre propre serveur, vous n’aurez pas besoin de payer des frais mensuels d’une plateforme professionnelle. Cependant vous serez limité par les capacités de votre serveur. Généralement, les hébergeurs limitent l’envoi de courriels à 100 messages par heure.

La raison pour laquelle les plateformes de newsletters sont chères, c’est parce que c’est un vrai métier de faire en sorte de passer au travers des filtres des fournisseurs de boite mail, tels que Gmail, Yahoo, Hotmail, Orange, Free, etc. Il s’agit d’un métier très technique. Si vous avez les compétences techniques pour gérer un serveur de mail, cet article ne vous apprendra rien du tout. Dans le cas contraire, ne vous lancez surtout pas dans la gestion d’un serveur de mail par vous-même.

Logiciels emailing gratuits

La plupart des solutions emailing proposent une période d’essai gratuite. Profitez-en pour faire tous les essais dont vous avez besoin et valider tous les critères présentés dans ce guide ultra complet. L’envoi de newsletters est au cœur de votre business model. Alors ne prenez pas ce choix à la légère, il en va de l’avenir de votre activité en tant qu’indépendant.

Les critères essentiels pour choisir le meilleur logiciel emailing ou autorépondeur

J’utilise la technique du marketing email depuis 2009 et j’ai testé la grande majorité des outils d’emailing et autorépondeur du marché. Et à chaque fois j’hallucine lorsqu’une proposition semble alléchante, mais qu’au final il manque toujours la petite fonction qui flanque tout parterre ! Migrer d’une plateforme à une autre est compliqué et risqué. Alors faites le bon choix dès le départ. Voici la liste de tous les critères que vous devez valider avant de choisir telle ou telle solution.

Avant de faire des comparatifs entre MailChimp, Sendinblue, GetResponse, SG-Autorépondeur, Aweber, Mailjet, Sarbacane et autres, il est important de connaître la liste des fonctionnalités indispensables pour opérer un vrai business en ligne. En effet certaines de ces plateformes peuvent être très populaires, mais ce n’est pas pour autant qu’elles sont efficaces.

1. Envois de messages de masse programmés (Broadcasts)

La fonction Broadcast d’un logiciel emailing ou autorépondeur permet d’envoyer un message de masse ponctuel (comme une newsletter) à une date donnée, soit manuellement, soit à une date programmée. Le message envoyé manuellement peut partir instantanément et être délivré dans les 10 minutes qui suivent. Ou bien vous pouvez programmer le départ du message à une date ultérieure de votre choix.

2. Envois de messages automatisés (Automatisation)

Le broadcast permet d’envoyer un message ponctuel. À l’inverse, l’automatisation permet de déclencher un message en fonction des actions de vos prospects. Par exemple vous pouvez programmer un message de bienvenue à chaque fois qu’une personne achète un produit. Le message ne se déclenche que pour la personne concernée.

Cette fonctionnalité peut être très puissante. Lisez la section Segmentation Comportementale plus bas pour comprendre comment vous pouvez grandement améliorer vos taux d’ouverture et vos ventes grâce à cette fonctionnalité d’avenir.

3. Renvoi aux non-ouverts

La fonction de renvoi aux non-ouverts vous permet de relancer les personnes qui n’ont pas ouvert votre message la première fois. Peut-être étaient-ils occupés, ou bien le sujet du message ne les a pas interpelé. Mais tout n’est pas perdu ! Le lendemain vous avez la possibilité d’envoyer un message uniquement aux personnes qui n’ont pas ouvert votre premier message. Ceux qui ont ouvert le message la première fois ne le sauront pas.

Déjà essayez de changer le sujet du message. Trouvez un angle d’approche plus évocateur pour vos prospects. Lorsque vous faites un lancement, cette fonctionnalité est vraiment très importante.

Attention ! Toutes les solutions d’emailing ne proposent pas cette fonctionnalité. Je pense à la fonction emailing de ClickFunnels par exemple qui ne propose pas cette fonction à l’heure où j’écris ces lignes.

4. Exclure des listes ou types de contacts

Vous allez segmenter vos prospects en fonction de leurs actions et de leurs centres d’intérêt. Par exemple placez l’ensemble de vos prospects dans une liste A. Puis lorsqu’ils achètent un premier produit, placez-les dans une liste B.

Lorsque vous faites la promotion de votre produit B, assurez-vous que vous envoyez votre message à tous vos leads (liste A) en excluant ceux qui ont déjà acheté (liste B). Inutile de matraquer les gens sur un produit qu’ils ont déjà acheté.

Attention ! Toutes les plateformes ne proposent pas cette fonction incontournable.

5. Double Optin ou Simple Optin ?

La fonction de double optin permet de valider que l’adresse mail renseignée par la personne dans votre formulaire d’email est valide et fonctionnelle.

Définition Simple optin

Simple optin : lorsque la personne renseigne son adresse mail dans le formulaire email de votre page, elle accède directement à la ressource proposée.

Définition Douple Optin

Double optin : lorsque la personne renseigne son adresse mail dans le formulaire email de votre page, elle n’accède pas directement à la ressource proposée. Dans un premier temps, elle accède à une page qui lui demande de confirmer son courriel. Pour valider cette étape, la personne doit se rendre sur sa boite mail et ouvrir le message automatique que votre application emailing lui aura envoyé. Le fait de cliquer sur le lien fourni dans le corps du message permet de valider son adresse email et en même temps de la rediriger vers la page de téléchargement de la ressource promise.

Il est donc impossible d’accéder à la ressource si la personne ne valide pas son adresse email.

Autant vous dire que la rapidité à laquelle ce tout premier message est envoyé par le système emailing est primordial pour augmenter la confiance que vous prête votre visiteur. Malheureusement certains serveurs mettent 10 à 20 minutes ou plus pour délivrer ce premier message. Faites le test et surtout n’achetez pas une solution lente !

Question : « Est-ce qu’il vaut mieux faire du simple optin ou du double optin ? »

La réponse est sans appel : il vaut mieux faire du double optin. Certes les taux de conversion sont un peu moins bons. Mais si vous avez lu le début de cet article, vous avez compris que plus les personnes ouvrent vos courriels, et plus votre délivrabilité et vos taux d’ouverture vont être bons. Il faut donc éliminer au maximum les adresses email non valides ou fausses. Si la personne a fait une faute de frappe ou qu’elle n’a pas pris la peine de valider son adresse email, elle n’est sans doute pas si intéressée que ça par vos services. Ce n’est a priori pas un bon client. De plus si le message initial est arrivé dans sa boite spam, le fait qu’elle marque ce message comme non-spam favorise votre réputation auprès de l’algorithme de Gmail.

6. RGPD : comment respecter les règles sans plomber vos taux de conversion

Je ne suis pas juriste, et je vous conseille donc de consulter un juriste pour obtenir un avis professionnel. Cependant, voici le résultat de mes recherches. En particulier j’ai suivi la formation LearnyLayers de Jean-Philippe Touati et Henri de la Motte Rouge.

Si vous pratiquez le simple optin (voir définition plus haut), vous devez obligatoirement ajouter une case à cocher dans vos formulaires de collecte d’emails pour demander le consentement de la personne à recevoir vos communications futures. Les LearnyLawyers recommandent une phrase du type « Merci de cocher cette case si vous souhaitez que nous transmettions ces informations à nos partenaires commerciaux afin de recevoir leurs offres en complément. »

Si vous pratiquez le double optin, vous pouvez demander le consentement dans l’email de confirmation. Dans ce cas, pas besoin d’ajouter une case à cocher dans vos formulaires email. Après avoir inscrit leur adresse électronique, les personnes reçoivent un courriel de confirmation. Là, vous avez beaucoup plus d’espace pour expliquer à quoi s’attendre. Exemple :

Exemple d'email de confirmation

7. Importation manuelle de contacts sans validation

La plupart des autorépondeurs en ligne vous force à une validation lorsque vous souhaitez importer un fichier de prospects depuis votre ordinateur. Du point de vue de la société qui héberge vos données, on peut comprendre qu’ils n’ont pas envie d’être la proie des spammeurs qui veulent téléverser des fichiers de dizaines de milliers de destinataires non validés. La société veut préserver sa réputation digitale, car 1 seul utilisateur véreux peut ruiner la réputation d’une adresse IP et impacter négativement une large partie de leurs clients légitimes tels que vous et moi.

Par contre, cela veut dire que cela crée de nouvelles barrières. Par exemple vous collectez peut-être sur une feuille de papier les adresses électroniques des personnes qui viennent assister à vos ateliers, vos stages ou vos conférences en présentiel. Ces personnes vous ont clairement donné l’autorisation de leur envoyer des messages puisque c’est à cela que sert la liste. Et lorsque vous rentrez chez vous, vous souhaitez téléverser votre fichier sur votre plateforme d’emailing. Mais voilà, l’outil vous oblige à envoyer une demande de confirmation digitale à ces nouveaux prospects, beaucoup ne le font pas, et vous perdez du business.

Autre scénario, vous décidez de migrer : la plateforme que vous utilisez ne vous plaît plus, et vous décidez de passer au niveau supérieur (ou chez un concurrent apparemment moins cher). Mais patatra, au moment de téléverser votre précieux fichier sur la nouvelle plateforme, celle-ci vous demande de valider à nouveau tous vos contacts ! Même si les prospects avaient été acquis via la technique du double optin, c’est-à-dire qu’ils avaient déjà donné expressément leur consentement, la nouvelle plateforme sur laquelle vous êtes en train de migrer va automatiquement leur envoyer un message type pour leur demander leur consentement à nouveau. C’est ce qu’exige Aweber par exemple. Je ne vous dis pas comme vos clients vont être contents ! Non seulement vous allez en perdre 60% minimum mais en plus ils vont râler.

Vous devez donc choisir une application qui accepte d’importer de nouveaux contacts, sans leur demander à nouveau une validation. C’est le cas d’Active Campaign par exemple. Mais je vous recommande d’importer vos destinataires par petits groupes de 300 ou 600 personnes, et non pas 5000 d’un coup.

8. Intégration avec votre formulaire d’email (page optin)

La grande majorité des autorépondeurs propose de fabriquer un formulaire d’email. Mais souvent ces formulaires ont un design austère et peu sexy. C’est pourquoi vous devez utiliser un outil de mise en page (« page builder » en Anglais) comme LeadPages.net, ClickFunnels.com, LearnyBox ou Systeme.io. Si vous êtes sur WordPress, vous pouvez utiliser Elementor, OptimizePress ou autre plugin populaire. Ces outils de mise en page permettent de fabriquer des formulaires email très pros et jolis en quelques clics. Exemple :

Exemples design formulaire email avec Active Campaign et OptimizePress

Le principe est donc de paramétrer le formulaire avec Active Campaign (ou le système de votre choix), puis de l’incorporer dans la page dont vous aurez élaboré le design avec OptimizePress (ou l’outil de mise en page de votre choix).

Intégration API

La plupart des Page Builders permettent de relier le formulaire designé par leur soin directement avec la liste autorépondeur de votre choix. Cela semble être une simplification avantageuse. Malheureusement cela fait sauter quelques fonctionnalités indispensables. Lisez la suite…

Intégration HTML

Une autre façon de relier votre autorépondeur à votre Page Builder est de paramétrer un formulaire html dans l’autorépondeur, puis d’intégrer ce code dans le design du Page Builder. Cela permet de bénéficier de toutes les fonctionnalités de votre autorépondeur, tel que le simple optin pour les personnes déjà validées.

9. Simple optin pour les contacts déjà validés

Considérez ce scénario : un visiteur remplit un formulaire email pour télécharger un ebook gratuit sur votre blog. Il est forcé de valider son courriel en « double optin » pour donner son consentement de recevoir vos messages par email. Jusque là tout va bien.

Puis, 6 mois plus tard, il s’inscrit à un webinaire que vous organisez. Ou bien il a perdu l’ebook et il revient sur le formulaire email initial et il entre ses coordonnées à nouveau. Dans ce cas, inutile de l’obliger à confirmer son courriel à nouveau. Il devrait tout simplement être redirigé vers la page de téléchargement directement.

Les plateformes qui proposent cette fonctionnalité essentielle sont très rares. Active Campaign et SG-Autorépondeur le font. Mais par exemple lorsque vous faites une intégration par API entre Active Campaign et OptimizePress, cette fonctionnalité n’est pas disponible. Elle n’est disponible que si vous faites une intégration html.

Simple optin pour les contacts déjà validés.

Voici un tutoriel de démo :

Je pense que c’est une fonctionnalité déterminante pour le choix de votre autorépondeur.

10. Nettoyage : suppression des contacts inactifs

Comme expliqué ci-dessus, si vous avez beaucoup de contacts inactifs dans votre mailing liste, votre délivrabilité générale va en souffrir et l’ensemble de vos taux d’ouverture va chuter. Il est donc essentiel de nettoyer votre liste de leads régulièrement en retirant les personnes qui n’ouvrent plus vos courriels.

Je sais, cela peut faire mal de supprimer des prospects durements acquis. Mais si votre délivrabilité diminue, vos contacts actifs risquent de ne pas voir passer vos messages non plus, et là c’est beaucoup plus grave, car vous allez perdre des ventes.

Ce n’est donc pas la taille de votre mailing liste qui compte mais sa réactivité. Mieux vaut vous débarrasser des poids morts. Pour cela, 2 solutions :

1. Utiliser la fonction nettoyage des contacts désengagés de votre autorépondeur

Exemple : fonctionnalité de nettoyage des contacts désengagés d’Active Campaign. Dans ce cas le système va supprimer définitivement toutes les personnes qui n’ont cliqué ou ouvert aucun message depuis 6 mois.

Fonctionnalité nettoyage des contacts désengagés d'Active Campaign

2. Créer une séquence automatisée de réengagement

Si un contact n’a pas interagi avec vous depuis 6 mois par exemple, vous pouvez le placer automatiquement dans une séquence de réengagement sur 45 jours par exemple. Vous envoyez des messages tous les 4 ou 5 jours sur des sujets différents qui peuvent l’intéresser pendant cette période de 45 jours. S’il n’a toujours pas réagi à la fin de la période, c’est que cette personne ne prête aucune attention à vos communications, et de ce fait elle plombe votre délivrabilité et vos taux d’ouverture globaux.

Si la personne ouvre n’importe lequel de vos messages, elle est considérée à nouveau comme « réengagée » et elle est automatiquement sortie de la séquence. Par contre si elle arrive à la fin de la séquence de 45 jours sans avoir ouvert le moindre de vos messages (je vous rappelle qu’à ce stade votre contact en est à 60 jours + 45 jours = 105 jours d’inactivité), l’automatisme sort le contact de votre mailing liste.

Message email attention vous allez être désinscrit

11. Intégration avec d’autres outils

Votre application emailing ou autorépondeur est au cœur de votre business modèle, au centre de tout votre environnement digital. Il va se connecter à vos formulaires email sur votre blog, à vos pages optin de ressources gratuites, à vos webinaires, à votre plateforme de paiement, à vos audiences personnalisées Facebook, à la protection des pages de votre Espace Membre, etc.

Connexions logiciel emailing avec autres services

Avant de vous engager avec une plateforme d’autorépondeur, vous devez absolument vérifier qu’elle va s’intégrer correctement avec les autres applications dont vous avez besoin.

Par exemple Active Campaign s’intègre facilement avec Thrive Leads (sur votre blog) Webinar Jam (pour vos webinaires), Thrivecart (processeur de paiements), Facebook (pour la mise à jour des audiences personnalisées en fonction des actions de vos prospects), et Memberium (pour la protection des pages votre Espace Membres).

Intégration avec votre processeur de paiement

Lorsqu’un paiement est validé, votre processeur de paiement doit envoyer un signal à votre autorépondeur pour le lui indiquer. En effet vous n’allez pas continuer à envoyer des emails promotionnels aux personnes qui ont déjà acheté votre produit. Il faut donc les basculer de la liste A « prospects » à la liste B « clients ».

Pour cela, certains autorépondeurs utilisent des listes différentes. D’autres utilisent simplement des tags pour différencier les actions effectuées par le contact, sans les changer de liste.

Synchronisation avec les listes d’audiences personnalisées Facebook

Dans la régie publicitaire de Facebook, vous avez la possibilité de créer des audiences personnalisées afin de présenter une publicité à un groupe très spécifique de personnes.

Lorsque les visiteurs inscrivent leur courriel dans votre formulaire d’email, votre autorépondeur peut les ajouter automatiquement à une audience personnalisée Facebook « prospects » par exemple. Cela vous permet de diffuser une annonce spécifique uniquement à vos prospects (votre produit par exemple). Une fois son paiement validé, votre autorépondeur retire automatiquement le contact de l’audience personnalisée Facebook « prospect » et l’ajoute à l’audience personnalisée « client ».

Synchronisation avec les listes d'audience personnalisées Facebook

Ainsi votre autorépondeur tient à jour toutes vos audiences personnalisées Facebook automatiquement. Finis les exports manuels.

Intégration avec un plugin de protections de pages Espace Membres

Une fois que vous avez créé vos pages et vos vidéos de formation en ligne, vous devez les protéger pour que seules les personnes ayant réglé la formation accèdent au contenu. De plus, un même client peut acheter un ou plusieurs cursus, et donc il faut qu’il n’accède qu’au cours pour lequel il a payé.

Si vous utilisez WordPress pour créer votre Espace Membres, vous devez installer un plugin de protection d’accès à vos pages de cours. Depuis 2012, j’utilise Wishlist Member pour protéger mes pages. Mais en 2019 j’ai décidé de passer à Memberium. Ce plugin WordPress est bien plus puissant et flexible, en particulier pour débloquer des accès en fonction des cours que finissent vos étudiants.

Memberium fonctionne exclusivement avec Infusionsoft ou ActiveCampaign. La protection des pages s’effectue en fonction des TAGS (étiquettes) que le contact possède. Les TAGS sont attribués automatiquement en fonction de l’avancée de l’étudiant, et en fonction des automatismes que vous aurez programmés. C’est particulièrement intéressant si vous souhaitez proposer un Programme par Abonnement Mensuel. Ainsi les nouveaux inscrits vivent le même parcours que les inscrits de la première heure, et tout est automatisé.

12. Segmentation comportementale

La segmentation comportementale permet de déclencher des messages spécifiques en fonction des actions qu’effectuent vos prospects. Par exemple, lorsqu’ils visitent un page spécifique de votre site web, ou qu’ils renseignent un formulaire, ou qu’ils ouvrent ou non un message électronique, ils reçoivent un suivi par message email différent.

Dans cet exemple de marketing automation, le système teste le nombre de vidéos vues dans un Tunnel de Vente contenant 5 vidéos. Si la personne regarde les vidéos 1 à 3 d’un coup le premier jour, elle reçoit un courriel le lendemain matin l’invitant à visionner la vidéo n°4 (et non la vidéo n°2). La séquence d’email s’adapte à la vitesse d’apprentissage de la personne.

La segmentation comportementale permet de contrer le fléau de la chute des taux d’ouverture liée aux newsletters envoyées en masse comme expliqué dans l’article Taux d’ouverture : comment éviter la Boite Spam et l’Onglet Promotions. Au lieu d’envoyer le même message à toute votre base de données, vous envoyez des messages spécifiques et ciblés à un petit groupe de personnes. Comme chaque message est mieux ciblé, la moyenne de vos taux d’ouverture augmente, votre réputation digitale est en hausse, et votre délivrabilité générale s’améliore mécaniquement. C’est un cercle virtueux.

13. Mode de paiement au contact ou au nombre de messages envoyés

Le prix n’est bien sûr pas à négliger. Certaines solutions emailing facturent au nombre de contacts actifs, avec envois illimités. Dans ce cas lorsque votre mailing liste passe de 500 personnes à 1000 presonnes, ou encore à 5000 personnes, vous passez au forfait supérieur. Vous disposez d’un nombre illimité d’envois. Si vous choisissez d’envoyer des courriels 2 fois par jour, tous les jours du mois, vous ne payez pas plus cher.

D’autres autorépondeurs proposent un tarif au nombre d’emails envoyés, avec nombre de contacts illimités. Dans ce cas, vous pouvez avoir 10.000 personnes dans votre mailing liste, si vous envoyez 1 newsletter par mois à toute votre base de données, vous ne payez que pour 10.000 emails envoyés.

Comment choisir : si vous envoyez très peu d’emails par mois, c’est clair que la solution numéro 2 revient moins cher. Personnellement, lorsque je lance une nouvelle formation en ligne, je fais un lancement sur 15 jours, à raison d’1 email tous les jours ou tous les deux jours. Ce n’est pas du spam car chaque message communique des informations différentes, pertinentes et importantes.

Mode de facturationLancement sur 15j à 9.500 contactsTarif
Au contact9.500 contacts279 USD (ActiveCampaign)
A l’email15j x 9.500 contacts = 142.500 emails210€ TTC (SG-Autorépondeur)

Si vous faites rarement des lancements, une solution facturée à l’envoi peut s’avérer bien plus avantageuse.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

Transférer des contacts d’un média à un autre

Par exemple, il ne faut surtout pas exporter la liste des adresses de vos contacts LinkedIn et les importer dans votre base de données email pour leur envoyer des messages de masse. Ce serait du spam caractérisé. Ce n’est pas parce que des personnes vous ont donné l’autorisation de les contacter via un réseau social spécifique, que vous avez leur accord pour les contacter par email, ou via un autre réseau social. Ce sont des médias différents, il faut donc des accords séparés.

Si vous souhaitez transférer vos contacts Youtube ou réseaux sociaux vers votre mailing liste, vous n’avez pas le choix, vous devez leur envoyer des invitations pour qu’ils viennent remplir par eux-mêmes un formulaire email et vous donner leur consentement de recevoir vos messages gratuits et promotionnels par email. Cela demande des efforts, peut-être un budget publicitaire, et savoir les convaincre. C’est le jeu, nous sommes tous logés à la même enseigne.

Bonnes pratiques

Pour avoir une activité pérenne, vous devez suivre quelques bonnes pratiques essentielles.

Quand envoyer votre newsletter ?

Il est bon de connaître les habitudes de vos lecteurs pour savoir quel est le meilleur moment pour leur envoyer un message, et qu’il ait le maximum de chances d’être ouvert et lu.

Malheureusement il n’existe pas de règle généralisée. Le plus souvent les réponses qu’on trouve sur internet donnent des créneaux horaires correspondants au grand public des consommateurs. Mais votre public ou votre niche a peut-être des habitudes différentes.

Par exemple, mon public de musiciens est plutôt disponible après le travail vers 18h et le dimanche. Alors que mon public d’entrepreneurs est plutôt disponible le lundi ou le mardi en début de journée, ou plutôt vers 20h.

Pour le savoir, le mieux est de regarder les statistiques fournies par votre application emailing :

Quand envoyer votre newsletter ?

Certains autorépondeurs vont encore plus loin. Par exemple ActiveCampaign propose la fonction « Predictive Sending » qui analyse les habitudes de chacun de vos destinataires et envoie votre newsletter au moment de la journée où votre contact est le plus susceptible d’ouvrir vos emails.

À quelle fréquence envoyer votre newsletter ?

Certains marketeurs aiment envoyer régulièrement 1 email par jour. Personnellement je trouve que c’est trop, car assez rapidement on n’y fait plus attention. A l’inverse, si vous ne communiquez qu’une fois par mois, ou moins, les personnes vous oublieront.

Je pense que le plus important, c’est que chacun de vos messages email compte, c’est-à-dire que le contenu soit intéressant et aide vos lecteurs à avancer et à résoudre les problèmes qui les préoccupent.

Personnellement je diffuse 1 Live sur Facebook et Youtube par semaine, ce qui me donne une bonne excuse d’envoyer 1 email par semaine en parlant de thématiques très intéressantes.

Donc inutile de faire du remplissage, cela va vous desservir. Habituez au contraire vos lecteurs à ce que chaque message venant de votre part contienne une petite pépite d’or.

Envoyer des campagnes au format texte ou html avec des images ?

Tous les autorépondeurs proposent un joli éditeur avec des templates et des modèles sophistiqués et colorés à personnaliser. Personnellement je trouve cela inutile et contre-productif. En effet la plupart des boites de messagerie bloquent les images des expéditeurs inconnus. Donc votre jolie newsletter créée avec un template sophistiqué et pleine d’images va être affichée à moitié. Oubliez les modèles, il vaut mieux écrire vos messages de masse comme si vous écriviez à un ami : du texte en html simple avec 1 lien et 1 image cliquable. Restez sobre et allez à l’essentiel. Ce qui compte c’est le message, vos mots pour convaincre.

Tutoriels délivrabilité & taux d’ouverture

Marketing Email

Solution emailing

Une fois que vous avez choisi une solution emailing adaptée à vos besoins spécifiques grâce à l'article , vous devez maintenant faire en sorte que vos newsletters soient correctement délivrée,…  

Comparatif logiciels emailing

Comparatif Logiciel Emailing

Comparatif logiciel emailing

J'étais assez déçu de constater que la plupart des articles et des vidéos Youtube promettant un comparatif logiciel emailing sont finalement assez complaisants et ne révèlent pas du tout les…  

Migration : minimiser les risques !

Si vous souhaitez changer de service autorépondeur, vous devez y aller avec prudence et doucement.

En effet la réputation de vos emails est liée à l’adresse IP du serveur qui envoie les emails. Si vous changez d’autorépondeur, l’IP change et vous devrez à nouveau construire votre réputation digitale (ou du moins ne pas l’abîmer).

Surtout n’effectuez pas votre migration juste avant de faire un Lancement de produit ! C’est la meilleure façon de vous griller. Mieux vaut migrer en période calme. Importer vos contacts par groupe de 1000 personnes à la fois maximum.

Envoyez un premier message non commercial (vers un article de blog par exemple) par tranche de 1000 personnes également.

FAQ Questions

Quel est le meilleur moyen d’envoyer des emails en masse ?

Le meilleur moyen d’envoyer des emails en masse est d’utiliser un service d’emailing ou autorépondeur.
1. Vous devez d’abord collecter des adresses emails auprès d’un public très intéressé par votre sujet. Vous devez absolument obtenir le consentement des personnes avant de leur envoyer des messages par email (loi RGPD). Envoyer des messages de masses aux personnes qui ne vous ont pas donné leur consentement est illégal, c’est du Spam. Pour collecter une base de données (mailing liste), le meilleur moyen est de proposer une ressource gratuite sur une page qui présente un formulaire d’adresse email.
2. Ensuite vous pouvez utiliser la fonction Broadcast pour envoyer des emails de masse immédiatement, ou programmer l’envoi à une date ultérieure.
3. Vous pouvez également utiliser la fonction Automatisme pour envoyer des emails en fonction des actions spécifiques qu’effectuent vos destinataires.

Quelles informations écrivez-vous dans votre signature d’e-mail ?

Vos obligations :
– Vous êtes légalement tenu d’indiquer le nom et l’adresse postale de votre société.
– Vous devez fournir un lien de désinscription.
– Vous devez fournir un lien pour que les personnes puissent modifier les informations personnelles que vous collectez.

Informations personnelles et commerciales :
Beaucoup de personnes sont tentées d’ajouter leur photo, les liens vers leur site web, Facebook, Youtube et autres réseaux sociaux. Personnellement je ne suis pas en faveur de cette pratique.
– La règle d’or est 1 message = 1 sujet (intention) = 1 appel à l’action.
– L’objectif est que le lecteur clique sur le lien contenu dans le corps du message. Je ne souhaite pas distraire les personnes en leur donnant d’autres liens à cliquer comme ma page Facebook ou ma chaîne Youtube.
– Autre règle d’or : écrire un message comme si vous écriviez à un ami, à une seule personne. Le message doit rester le plus sobre et chaleureux possible. Je n’aime donc pas les signatures commerciales.
– Afficher une signature toujours identique indique à l’algorithme de Gmail que votre message est une newsletter et non un message personnalisé. L’algorithme vous placera en moindre priorité.
– Les messages personnels ont rarement plus de 2 liens. Il est donc recommandé de limiter vos messages à 2 liens. Les liens supplémentaires en signature surchargent le message inutilement.

Quel est le meilleur auto-répondeur pour la mail liste ?

Il n’y a pas de réponse tranchée. Cela dépend de vos besoins. Plus votre autorépondeur est professionnel, plus il coûte cher.
– Si votre priorité est un budget minimum, vous devrez faire des sacrifices sur les fonctionnalités, quitte à être moins performant et faire moins de ventes.
– Si votre objectif est de développer votre activité professionnelle, vous avez conscience que votre autorépondeur est au centre de votre croissance et vous ne sacrifierez pas des fonctionnalités qui peuvent optimiser vos conversions et vos ventes.

Lisez attentivement la section Les critères essentiels pour choisir le meilleur autorépondeur de cet article.

Le mailing est-il toujours efficace ?

Oui. Vous n’êtes pas propriétaire de vos comptes réseaux sociaux, ils peuvent disparaître à tout moment. Également certaines plateformes deviennent obsolètes ou disparaissent, d’autres émergent. La seule constante, c’est votre base de données email, votre mailing liste.

Oui, le mailing est toujours efficace si vous privilégiez la qualité à la quantité. Vous devez créer une relation de confiance avec vos lecteurs, et vous devez leur apporter des réponses aux problèmes et aux frustrations qu’ils rencontrent.

Comment nettoyer une liste d’adresses mails ?

La plupart des applications autorépondeurs proposent une fonction de suppression des contacts inactifs, par exemple depuis plus de 6 mois. Voir un exemple pour nettoyer une liste d’adresses mails.

Vous pouvez également créer une séquence de « réengagement » sur 45 jours pour inciter ces personnes à redevenir actives, avant de les supprimer définitivement.

Comment faire en sorte que mes mails soient lus ?

Vous devez vérifier le taux de délivrabilité de vos messages avec mail-tester.com et obtenir un score de 9/10 ou plus.
– Vous devez pratiquer le Double Optin pour que les adresses emails de votre base de données soient valides.
– Vous devez récolter les adresses emails de personnes intéressées par votre sujet spécifique, et supprimer les touristes.
– Vous devez écrire des sujets de messages qui éveillent la curiosité et qui donnent envie d’ouvrir le message pour le lire.
– Vous devez donner de vraies réponses aux problématiques de vos lecteurs dans le corps de vos messages.
– Vus devez envoyer vos messages à une heure où vos lecteurs sont le plus susceptibles de les ouvrir et non au milieu de la nuit.
– Vos messages doivent suivre la règle d’or : 1 message = 1 intention = 1 appel à l’action. Évitez la « newsletter du mois » avec 5 rubriques différentes.
– Communiquez de façon régulière avec vos prospects. Si vous communiquez moins d’une fois par mois, ils vous oublieront. La régularité crée la confiance et l’anticipation.

4 commentaires sur “Quel logiciel emailing ou autorépondeur choisir ? Le guide ultra complet”

  1. Bonjour Olivier,

    J’ai suivi le tutoriel pour mettre en place le double optin lors du téléchargement d’une ressource. Des clients se sont plaints en disant que le bouton de l’email de confirmation ne fonctionnait pas. Je viens de vérifier avec une adresse email personnelle et gmail m’indique que le lien du bouton est suspect, et me demande une validation supplémentaire. Sais-tu de quoi cela pourrait venir? Je viens de faire une validation DKIM en espérant régler le problème, mais si le problème persiste, cela va tuer mon taux d’aquisition de lead.

    Merci d’avance pour ta réponse et merci pour tout le contenu de qualité que tu partages !

    1. Bonjour Benjamin, en effet ça craint ! Quel auto-répondeur utilises-tu ? Je n’ai pas rencontré ce problème, donc je n’ai pas la réponse. Mais si tu payes un service, ils doivent te satisfaire, donc n’hésite pas à contacter leur assistance technique pour qu’ils t’aident à résoudre le problème. Et s’ils bottent en touche, cela veut dire qu’il est temps de changer de crèmerie…

  2. Beaucoup d’informations très utiles que je me suis efforcé de comprendre complètement car j’en ai mesuré l’importance au fur et à mesure de mon étude.
    Merci beaucoup Olivier pour ce partage de tes connaissances qui reposent de façon évidente sur une longue expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *