Mail Tester : tutoriel pour faire un test adresse mail

Tutoriel Mail Tester

Mail Tester est un outil de test adresse mail pour déterminer votre score de délivrabilité. Si votre score de délivrabilité est faible, il y a de fortes chances que votre newsletter arrive dans la boite spam de vos contacts ou qu’elle soit bloquée par les filtres Anti-Spam. Si votre score est élevé, vous avez toutes les chances que votre newsletter soit délivrée dans la boite de réception principale d’une grande majorité de vos contacts. Obtenir un bon score de délivrabilité est donc essentiel.

Retour à l’article précédent : Quel logiciel emailing ou autorépondeur choisir ? Le guide ultra complet

Faire un test adresse mail avec Mail Tester

Voici comment déterminer le score de délivrabilité de votre newsletter grâce à l’outil Mail Tester.

Démarrer avec Mail Tester

1. RDV sur https://www.mail-tester.com/?lang=fr

2. En haut à droite, vous pouvez sélectionner la langue de l’outil. Par exemple le Français.

3. Mail Tester vous fournit une adresse email temporaire. Il s’agit d’une adresse email jetable, uniquement pour effectuer le test adresse mail.

Mail Tester accueil

Préparez votre Newsletter

1. Dans un nouvel onglet de votre navigateur, ouvrez votre logiciel autorépondeur et préparez un message de masse que vous souhaitez envoyer à toute votre mailing liste.

2. Au lieu d’envoyer la newsletter, envoyez un test à l’adresse email indiquée par Mail Tester. Copiez l’adresse email proposée par Mail Tester, et collez-la dans le champ « Envoyer un mail de test » de votre autorépondeur. Dans cet exemple, j’utilise le logiciel emailing autorépondeur ActiveCampaign pour envoyer un mail de test à une seule adresse mail :

Envoyer un test de votre newsletter à mail tester

3. Attendez 5 à 15 secondes, le temps que le message soit envoyé par votre autorépondeur. Parfois cela peut prendre plus de temps.

4. Puis retournez sur l’onglet Mail Tester et cliquez sur le gros bouton bleu « Ensuite, vérifiez votre score » :

Mail Tester bouton vérifiez votre score

5. Vous recevez immédiatement votre score de délivrabilité. Par exemple 5,4/10 :

Mail Tester mauvais score de délivrabilité

6. Descendez dans la page pour lire le détail du score et les recommandations. Cliquez sur les boutons « + » pour déplier les explications :

Recommandation Mail Tester

Améliorez votre Score de Délivrabilité

Si vous avez un score de délivrabilité inférieur à 9/10 (ici dans l’exemple 5,4/10) vous devez absolument suivre les préconisations de Mail Tester afin d’éviter de plomber la réputation digitale de votre adresse d’expédition.

Valider votre signature DKIM

La signature DKIM permet de valider que votre logiciel autorépondeur est en droit d’envoyer des messages en masse de la part de votre nom de domaine. En effet votre autorépondeur a une adresse IP différente de cette de l’hébergeur de votre site web. A priori seul votre site web devrait être en droit d’envoyer des emails. Tout email provenant d’un autre serveur devrait être considéré comme de l’usurpation d’identité. Sinon ce serait trop facile, n’importe qui pourrait envoyer des messages de votre part, en particulier les spammeurs. Mail Tester vous pénalise de 3 points si la signature DKIM n’est pas présente.

C’est pourquoi vous devez relier votre autorépondeur et votre hébergeur de site web. Cette authentification passe par une clé DKIM. Lorsque votre correspondant reçoit un message de votre part sur sa boite Gmail (par exemple), l’algorithme de Gmail vérifie que l’authentification est valide auprès de votre nom de domaine. Si c’est le cas, votre message est délivré dans la boite prioritaire de votre correspondant. Dans le cas contraire, il est délivré dans la boite Spam.

Authentification DKIM

Pour résoudre ce problème, suivez le DKIM : Tutoriel pour authentifier votre nom de domaine

Ajouter une balise ALT à vos images

Mail tester vous pénalise de 0,5 point si vos images n’ont pas de balise ALT. La balise ALT permet d’ajouter une description textuelle à vos images, que votre correspondant peut lire si les images ne s’affichent pas. En effet, beaucoup d’hébergeurs d’email ont tendance à bloquer les images des expéditeurs inconnus. L’utilisateur doit cliquer sur un bouton de validation pour afficher les images de votre message. Si une description ALT est présente, l’utilisateur sera plus enclin à vous faire confiance et aura la curiosité d’autoriser l’affichage des images pour en voir le contenu.

Chaque logiciel emailing ou autorépondeur permet d’ajouter une balise ALT de façon différente. Par exemple avec ActiveCampaign, vous pouvez ajouter une description dans la case « Infos », qui sert de balise ALT.

Ajouter une balise ALT à vos images

Quel score de délivrabilité dois-je atteindre ?

Inutile de chercher la perfection. Au dessus de 9/10, tout va bien se passer.

Toutefois, si vous souhaitez absolument atteindre le 10/10, demandez directement au service client de votre autorépondeur comment gratter les derniers points qui vous manquent. Eux seuls seront capables de vous apporter une réponse personnalisée à votre cas spécifique.

Mail Tester gratuit ou payant ?

Vous pouvez utiliser gratuitement 3 adresses email jetables par tranche de 24 heures. Au delà, le service de test adresse mail est payant. Mais normalement, vous n’avez besoin que d’une seule adresse email temporaire pour faire tous les tests adresse mail dont vous avez besoin pour 1 nom de domaine. Après avoir effectué les modifications nécessaires, cliquez simplement sur le bouton qui permet « rafraichir » le test pour connaître votre nouveau score :

Rafraichir score Mail tester

Vous pouvez envoyer le lien de résultats du test adresse mail à l’assistance technique de votre autorépondeur pour qu’ils vous aident à résoudre les problèmes et à améliorer votre score. Vous pouvez également retourner voir vos résultats précédents. Ces liens se trouvent en bas de page de vos résultats de test adresse mail.

« J’ai 9/10 mais mes taux d’ouverture ne sont pas satisfaisants »

Obtenir un bon score de délivrabilité n’est que la première étape pour améliorer vos taux d’ouverture. Une fois vos DKIM validés et vous obtenez un score de plus de 9/10, il vous reste à implémenter les 28 bonnes pratiques pour améliorer vos taux d’ouverture

Autres articles dans la même catégorie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *